Vaccins

Il existe actuellement deux vaccins qui protègent contre l'infection par le VPH. Ceux-ci sont appelés Gardasil et Cervarix. Cervarix est réservé aux femmes.

  • Gardasil9 is designed to protect against nine different types of HPV.
    • HPV types 12, 18, 31, 33, 45, 52 and 58 that cause cervical cancer
    • HPV types 16, 18, 31, 33, 45, 52, 58 that cause vulvar and vaginal cancer
    • HPV types 16, 18, 31, 33, 45, 52 and 58 that cause anal cancer
    • HPV types 6 and 11 that cause genital warts
    • HPV types 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 and 58 that cause abnormal and precancerous anal lesions
    • HPV types 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 and 58 that cause abnormal and precancerous cervical, vaginal, and vulvar lesions
  • Cervarix est conçu pour protéger contre les types de VPH 16 et 18. Il aide également à protéger les femmes âgées de 10 à 25 ans contre les conditions précancéreuses et les cancers du col de l'utérus.

Les deux vaccins sont autorisés au Canada

Le vaccin contre le VPH fonctionne mieux s'il est administré avant qu'une personne n'entre en contact avec le VPH, car le virus se transmet par contact sexuel peau à peau sous la taille, même sans pénétration avec les doigts, la bouche ou d'autres parties du corps, les préservatifs ne protègent pas non plus complètement les personnes contre donner / attraper ce virus car le préservatif ne couvre que la longueur du pénis et il y a encore d'autres parties sous la taille qui auront un contact direct de peau à peau. Pour être clair, une personne entre en contact avec ce virus lorsqu'elle utilise la bouche, les mains ou les doigts sous le tour de taille d'un partenaire. Comme mentionné précédemment, cela comprend également la mise d'un pénis ou d'un objet dans un vagin ou un cul, et le frottement les uns contre les autres avec un contact peau à peau sous la taille, même sans aucune pénétration.

Concrètement, le moyen le plus simple et le plus efficace d'atteindre tout le monde est de faire vacciner les filles et les garçons avant qu'ils ne soient sexuellement actifs. Au Canada, les programmes de vaccination contre le VPH sont mis en œuvre pour les filles et les garçons dans les écoles entre la 5e et la 8e année selon

Les vaccins sont administrés par injection dans le muscle, généralement le haut du bras. Deux doses séparées sont nécessaires. La deuxième dose doit être administrée à tout moment entre six à 12 mois après la première, mais elle peut être administrée jusqu'à 24 mois après.

Il existe des preuves que les vaccins contre le VPH offrent une protection croisée pour d'autres types de VPH, ce qui peut signifier qu'il a un niveau de protection plus élevé qu'on ne le pensait [1][2][3]. La recherche indique que le vaccin contre le VPH pourrait prévenir les deux tiers des cancers du col de l'utérus chez les femmes de moins de 30 ans d'ici 2025, mais uniquement si le recours à la vaccination contre le VPH est à 80% [4].

Le programme de vaccination

The Canadian national HPV immunization program was introduced into schools in 2007,