Tests effectués à la colposcopie

Il existe deux techniques différentes utilisées pour identifier les changements cellulaires anormaux lors de l'examen colposcopique:

  1. Colposcopie à l'acide acétique

    L'acide acétique (vinaigre dilué) est appliqué sur le col de l'utérus à l'aide d'une boule de coton ou d'un vaporisateur. Les zones anormales telles que le CIN auront tendance à devenir blanches (acétowhite). Il est important de dire que certaines zones d'acétowhite n'indiquent pas du tout la CIN. L'un des défis auxquels est confronté le colposcopiste est de décider quelles zones de l'acétowhite représentent réellement les zones de cellules anormales qui doivent être retirées afin d'éviter un traitement excessif.

  2. Schiller’s Iodine Test

    Le colposcopiste peut utiliser un autre test en utilisant une solution d'iode. Le tissu normal à l'extérieur du col de l'utérus tache brun foncé lorsque l'iode est appliqué. En revanche, les anomalies cervicales peuvent ne pas se tacher d'iode. Ce test peut être utilisé après une colposcopie à l'acide acétique et est souvent utilisé avant le traitement.

Diagnostic

Most colposcopists use a combination of the acetic acid and Schiller?s iodine tests. If there is an abnormality the colposcopist should be able to estimate whether or not treatment will be needed according to:

  • La blancheur des tissus après l'utilisation d'acide acétique
  • La vitesse à laquelle le tissu devient blanc
  • Comment la surface est lisse ou irrégulière
  • The different patterns of the blood vessels (mosaic and punctation) under the surface of the cervix.

Prendre une biopsie

To be sure of the diagnosis, a biopsy is often required ? this means taking a sample of tissue from the cervix. Depending on the results of this biopsy the colposcopist will decide whether you need treatment. There are 2 types of biopsy that could be offered. A diagnostic or punch biopsy is a small biopsy which often doesn?t require local analgesia and two or three of these may be taken at the first visit. The second is a loop excision which is slightly larger and does require local anaesthetic. This type of biopsy is usually a treatment biopsy and under certain circumstances can be performed at the first visit in some clinics.

If it is obvious that you will need treatment this can be done during the same visit ? in this case all of the abnormal area is removed and this constitutes the biopsy. Other more invasive types of treatment require a separate appointment.

Treatment options will be outlined to you in your information leaflet before your clinic appointment and will be discussed with you in clinic. Sometimes taking the biopsy can be uncomfortable but the person performing the colposcopy will warn you before the biopsy is to be taken. Your colposcopy shouldn?t be painful and if you have any difficulty you should discuss this with the colposcopist. If necessary the colposcopy can be stopped.

Résultats de la biopsie

Lorsque votre biopsie est analysée en laboratoire, ils rechercheront différents changements dans les cellules.
Les changements qu'ils examinent sont les suivants:

  • The cell nucleus ? irregular size, shape and colour of the cell nucleus is the first indication of an abnormality.
  • The maturity of the cells ? a normal cell will grow from an immature to mature cell. Cells that are abnormal can often still grow into mature cervical cells which still function in a similar way to normal cells. If the abnormal cells still mature this indicates a low grade abnormality (e.g. CIN 1). New cells that grow with increased abnormalities may no longer be able to function normally and may remain as immature abnormal cells. The more immature the abnormal cells there are the higher the grade of abnormality (e.g. CIN2 and 3). Immature abnormal cells have greater potential to develop into cancerous cells than mature abnormal cells.
  • The thickness of abnormal cells in the lining of the cervix ? the grading for CIN cells comes from the thickness of immature abnormal cells within the ectocervix.

Si votre biopsie revient positive, c'est parce que vous avez des cellules anormales ou une néoplasie intraépithéliale cervicale (CIN), vous aurez à la fois des cellules matures anormales et des quantités variables de cellules anormales immatures. Des cellules anormales peuvent se développer en cancer, la quantité de ces cellules dans l'ectocervix est donc importante. Le classement du CIN est établi en fonction de la quantité de cellules immatures dans l'échantillon prélevé.
Cela signifie que:

  • Si vous avez CIN 1, la muqueuse du col de l'utérus a des cellules entièrement normales à la surface et le tiers inférieur a des cellules anormales immatures.
  • CIN 2: la muqueuse du col a des cellules norrmales à la surface et les 2/3 inférieurs ont des cellules anormales.
  • CIN 3: the lining of the cervix has abnormal cells throughout it’s entire thickness

Tous les résultats ci-dessus signifient que vous avez des anomalies cervicales. Cela ne signifie pas que vous avez ou allez avoir un cancer. Cela signifie simplement que le laboratoire a détecté des modifications anormales de vos cellules et, si elles ne sont pas traitées, elles peuvent évoluer en cancer du col de l'utérus à l'avenir.

Cellules cervicales anormales: CIN et CGIN

Le col de l'utérus est recouvert d'une couche de cellules ressemblant à la peau sur sa surface externe appelée ectocervix. Il existe également des cellules glandulaires qui tapissent généralement l'intérieur du col de l'utérus, appelées endocervix. Ces cellules produisent du mucus. Les cellules ressemblant à la peau de l'ectocervix peuvent devenir cancéreuses, conduisant à un cancer du col de l'utérus à cellules squameuses. Les cellules glandulaires de l'endocervix peuvent également devenir cancéreuses, entraînant un adénocarcinome du col de l'utérus. Les changements dans ces différentes zones sont classés différemment: les néoplasies intraépithéliales cervicales (CIN) sont des modifications cellulaires de l'ectocervix et les néoplasies intraépithéliales cervicales glandulaires (CGIN) représentent des changements anormaux de l'endocervix.

Treatment for CIN depends on the degree of abnormality of the cells. CGIN is not as common as CIN, but it is treated similarly. There is no good evidence that CGIN is ?more aggressive? than CIN. CGIN is harder to pick up during screening and since the cellular changes are inside the cervical canal they can be marginally more difficult to treat.

Si votre résultat de dépistage du col utérin montre des cellules anormales, il peut vous être demandé de vous rendre à un rendez-vous de colposcopie. N'oubliez pas qu'un test positif pour la CIN ou la CGIN signifie que vous avez des cellules cervicales anormales qui peuvent, si elles ne sont pas traitées, conduire au cancer, mais la CIN et la CGIN ne sont pas en elles-mêmes cancéreuses. Le traitement des changements cellulaires anormaux est généralement très efficace.